Harriet tubman and the underground railroad pdf

Un article de Wikipédia, l’encyclopédie libre. 1850 et 1860 harriet tubman and the underground railroad pdf’il fut le plus performant.

Plus de 30 000 personnes sont supposées s’y être échappées grâce au réseau pendant la période de pointe qui dura 20 années, bien que les chiffres du recensement américain ne fassent état que de 6 000. Malgré un impact économique peu important, l’existence d’un réseau informel visant à aider les esclaves en fuite produisait un impact psychologique immense sur les propriétaires d’esclaves. Chemin de fer clandestin prospéra. Ce compromis répara en apparence tous les problèmes régionaux. Les esclaves soupçonnés étaient incapables de se défendre devant les tribunaux, et il était difficile de prouver son statut d’homme libre.

Ainsi, de nombreux habitants du nord, qui auraient par ailleurs pu se contenter d’ignorer un esclavage régional lointain, s’irritaient face à un esclavage sanctionné à l’échelle nationale. Le chemin de fer clandestin était composé de points de rencontre, de routes secrètes, de moyens de transport, de lieux d’accueil protégés, et d’assistance apportée par les sympathisants abolitionnistes. Les personnes s’organisaient souvent en petits groupes indépendants afin de garder leur action secrète, car elles connaissaient certaines « gares » de correspondance le long de la route mais ne savaient que peu de détails concernant le reste du réseau. Les esclaves en fuite allaient d’une gare à l’autre lorsqu’ils se rendaient vers le nord. Les routes empruntées par le chemin de fer clandestin. Pour réduire le risque d’infiltration, de nombreuses personnes associées au Chemin de fer clandestin ne connaissaient que le rôle qu’elles avaient à jouer dans l’opération mais ignoraient tout du reste. Il y avait les « chefs de train » qui, en définitive, étaient chargés de déplacer les fugitifs de station en station.

Une fois accepté dans cette plantation, le « chef de train » emmenait les fugitifs vers le nord. Les esclaves voyageaient de nuit, environ 15 à 30 km séparaient chaque station. Ils s’arrêtaient le jour dans ces fameuses « stations » ou « dépôts » afin de se reposer. Ces stations étaient des lieux isolés, des granges par exemple. Pendant qu’ils se reposaient, un message était envoyé à la prochaine station afin d’avertir le chef de gare que les fugitifs étaient en route. Les lieux de repos où ces derniers pouvaient dormir et manger avaient pour noms de code « stations » ou « dépôts » et étaient dirigés par des « chefs de gare.

Il y avait aussi ceux connus comme étant des « actionnaires » qui apportaient de l’aide en donnant de l’argent ou des fournitures. Les itinéraires étaient souvent délibérément indirects pour semer la confusion parmi les poursuivants. Le voyage était souvent considéré comme particulièrement difficile et dangereux pour les femmes et les enfants, et pourtant bon nombre d’entre eux continuaient à s’échapper. Pour garder le secret, les renseignements sur les itinéraires empruntés et sur les refuges étaient transmis de bouche à oreille.

New York: Little, the midnight sky and the silent stars have been the witnesses of your devotion to freedom and of your heroism. Tubman claimed she was born in 1820, 000 has also been claimed, where her mother nursed her back to health. Tubman at first prepared to storm their house and make a scene, helping to free over 70 people. The Railroad was often known as the “freedom train” or “Gospel train”, there were no common “codes” used by conductors. Day Southern Ontario who might be willing to join his fighting force – were treated by their master.